L’équipe du bureau des méthodes et industrialisations composé d’un responsable et de 4 techniciens met en oeuvre les actions nécessaires pour permettre la fabrication en série des projets crées par le bureau d’études et le service R&D pour le compte de nos clients.

Le service est chargé de l’industrialisation des produits, c’est à dire de concevoir et de fournir les outils nécessaires à la production. Qu’il s’agisse d’intervenir pour le lancement d’un produit ou d’optimiser une fabrication existante, le service a le souci constant d’améliorer les process et le résultat attendu. Le choix des machines lors de nouveaux achats ou de la conception de celle-ci le cas échéant lui incombe tout naturellement.

De ce fait, le service est en veille technologique constante. « Cela peut aller de l’achat d’une main de préhension, la conception d’un banc d’essai à l’achat d’une nouvelle presse d’injection » nous indique son responsable. Le bureau des méthodes et industrialisations se doit d’améliorer  la productivité  globale de la production, mais également les conditions de travail et fournir les outils d’analyse nécessaire aux études de coûts standard. « La chrono-analyse est un des fondamentaux. Le temps de changement de série est aussi une ressource clé chez EMI nous précise-t-il, tant du point de vue gain de productivité que du point de vue flexibilité.

On peut également diminuer le nombre de manipulations. Prendre et déposer une pièce est un temps non productif. Ainsi réaliser plusieurs opérations au même poste ou déplacer les pièces sans reprise, par exemple sur les tapis est une des solutions. » Par ailleurs il est chargé de veiller au bon fonctionnement de la production en changeant les machines, le matériel et plus largement les postes, ou en leur apportant des modifications.« Plusieurs angles d’approches sont possibles, on peut par exemple améliorer les flux en déplaçant les postes de travail et le rangement. Ainsi les déplacements des opérateurs sont diminués en approchant les pièces utilisées fréquemment et éloigner les pièces moins récurrentes » précise le responsable du service.

Chez EMI ce service a de multiples interlocuteurs: le bureau d’étude, la production, la qualité , les achats, la logistique mais également nos clients. « Nous devons être fin observateur, dotés d’une forte capacité d’analyse et de synthèse et sachant transmettre nos idées tout en étant à l’écoute des autres. »